Actualités

5 conseils pour intégrer le community management à votre stratégie webmarketing

/
31

Est-il nécessaire d’investir sur les médias sociaux ?
Encore beaucoup d’entreprises se posent la question, car confrontées à des évolutions rapides qui les dépassent, mais aussi en raison d’une certaine pensée ROIste.

En effet, les résultats sont rarement aussi rapides que ce que voudraient les directions, qui ont encore du mal à faire un effort en ressources humaines ou financières pour cet aspect du marketing.

Le community management, un effet de mode ?

C’est une question que se posent encore beaucoup de marques. Et pourtant il n’est désormais plus possible de douter : en 2015, 68% des internautes sont actifs sur les réseaux sociaux et en France, on passe 1h30 par jour dessus* (range pas ton smartphone on t’as vu !).

Allez, pour le fun et pour montrer que le doute n’est vraiment plus permis, petit tour du nombre d’utilisateurs actifs mensuels de nos réseaux sociaux préférés :

– Facebook : 1,35 milliard (28 millions en France)
– YouTube : 1 milliard
– Instagram (nombre de membres) : 300 millions
– Twitter : 284 millions (2,3 millions en France)
– TumblR : 100 millions
– Snapchat : 100 millions
– LinkedIn : 90 millions
– Viadeo : 65 millions
– Pinterest (nombre de membres)  : 48,7 millions

Alors ? Et oui ! Outre le nombre d’utilisateurs (assez convaincant disons-le), c’est le principe conversationnel des réseaux sociaux qui fait sa force. En effet comment plus pousser l’interactivité avec sa communauté qu’en la laissant s’exprimer et l’invitant à réagir sur une plateforme dédiée ?

Quelle attitude adopter pour intégrer le community management à ma stratégie webmarketing ?

1. Essayer de lâcher du lest sur la vision à court-terme du ROI, oui c’est dur, mais c’est nécessaire. L’époque où les fans venaient tous seuls et sans efforts c’est fini, c’était en 2010 (voire avant), donc on prend patience, on prolonge ses actions de communication et on investi un peu dans les campagnes publicitaires Facebook !

2. Former vos ressources en interne. Pas forcément besoin d’embaucher,  mais offrez les bons outils et du budget à vos marketers pour qu’ils puissent développer votre présence sur les réseaux sociaux. Il s’agit là d’un investissement.

3. Ne plus avoir peur des commentaires négatifs sur votre entreprise. Ce n’est pas en repoussant la date de votre inscription sur les réseaux sociaux que vous éviterez les retombées négatives. Vos concurrents sont dans la même situation, et c’est à celui qui sera le mieux armé que reviendront les meilleurs résultats.

4. Investir dans les publicités Facebook ! En effet les utilisateurs sont de plus en plus nombreux et le réseau social a mis en place “Edga Rank”, un algorithme de tri des publications. Ainsi pour être vu de votre communauté parmi la foule, il vous faut prévoir un budget publicitaire.

5. Veiller pour anticiper. Les changements sur les plateformes sociales sont très rapides, ainsi il est nécessaire de suivre leur évolution et de vous approprier ces changements afin d’ajuster votre stratégie.

*Source : We Are Social Singapore

Sources 1, 2 et 3

Enheux community management

Voir aussi
/

Est-il nécessaire d'investir sur les médias sociaux ? Encore beaucoup d'entreprises se posent la question,…

/

Est-il nécessaire d'investir sur les médias sociaux ? Encore beaucoup d'entreprises se posent la question,…